untitled10vw.jpgLiberation Transmission, voilà le CD qui a tourné pendant tout l’été dans ma tête, et il continue encore !
Rappelons-le, j’ai découvert Lostprophets grâce au jeu Need for Speed Underground premier de ce nom, ça devait être début 2004. La chanson présente dans le jeu était : « To hell we ride ». Des trois albums elle reste ma préférée. Cette alternance de mélodies, de temps forts et doux fait de cette chanson… Vous savez ?! Le truc qui vous donne la pêche, le truc qui vous fait sentir invincible, allez, on en a tous une de ce style, ne mentez pas !

Juin 2006, nouvel album, nouveaux Lostprophets : leur musique et leurs fringues ont changé. Finit le look skateur, pantalons larges et bracelets à clous. Place aux chemises, cravates, et chaussures pointues, ce qui ne m’a en rien géné puisque à ce moment là j’étais en train d’adopter le même état d’esprit (et non ce n’est pas eux qui m’ont influencé, simple coïncidence)
Leur musique est, en quelques sortes, moins énergétique, plus pop, mais ça reste du Lostprophets donc forcément j’ai aimé. La seule qui pourrait appartenir à l’ancien album est : « Everyday combat ».

Donc vous l’aurez compris, comme pour Bullet for My Valentine, je m’en vais traduire les paroles pour votre plus grand plaisir. (Enfin surtout pour les fans qui tombent sur mon blog par hasard : merci Google).

lostprophetswallpaperltcopyte8.jpg


Traductions :

- 02 - A town called hypocrisy
- 04 - Rooftops
posté par le Lundi 6 Novembre 2006 à 19:09 | Musique

Commentaires

Pas de commentaire


Qu'en pensez-vous ?

Votre nom :
Votre e-mail : (facultatif)
Votre blog : (facultatif)
Votre commentaire :
Code de sécurité :

Recherche



RSS

 

Le référencement naturel Google de ce blog est réalisé par Force-Référencement et est fièrement propulsé par les outils PHP XBPlog

Fight Club - Bougez-vous - Devenez ce que vous voulez être
Optimisez vos apprentissages Pencak Silat : Persaudaraan Setia Hati

  http://theresnogoingback.com - http://khclub.free.fr - http://leprodige.fr