Et bien Link ? Tu nous avais promis de poster plus et que vois-je ? Le dernier article date du 27 janvier ???

Oui, mais sachez que j’ai de bonnes raisons à ce retard.
Le travail a d’un coup augmenté à cause de profs qui se sont concertés pour donner des projets en même temps. C’est là qu’on se rend compte que les premiers mois étaient un peu de la rigolade. Alors évidement avec tout ça, je me retrouve sous pression, ça m’angoisse et bizarrement j’ai récupéré des maux des ventres. (A droite près de la cuisse, important pour la suite.)
J’ai été voir mon médecin qui a diagnostiqué que j’avais trop forcé au sport et m’a prescris des anti-inflammatoires en attendant que ça passe par le repos …..

« Qui prends médecine se fait du mal. » (Léonard De Vinci)

Je suis complètement d’avis que la médecine du 21eme siècle et mille fois plus efficace que celle du 16eme, mais ce que je reproche à celle d’aujourd’hui c’est que les médecins se contentent de guérir le mal s’en prendre le temps d’en comprendre la cause. Le voilà le problème : prendre le temps de comprendre et c’est pour cela que la citation de Léonard reste assez d’actualité, car c'est en comprenant la cause qu'on guérit plus efficacement. Si les médecins prenaient le temps, ils ne pourraient pas guérir tous les malades. Alors que peut on faire ? Le faire soit même.
C’est ce que je tente d’apprendre depuis presque un an. Savoir guérir autant le moral que le physique. Quand je parle de physique, je mets évidement de côté les maux comme les fractures qui ne se guérissent que par un plâtre. Alors quels maux ? Ceux qu’on se crée inconsciemment.
J’ai réfléchis à mes maux de ventre. Alors peut être que c’est vrai, qu’il y a une part de problèmes musculaire parce que j’ai trop forcé au sport, mais peut être aussi parce que je suis stressé par tous ces projets.

« Non attends, tu vaux mieux que ça ! Toi, LinkMan, tu fais attention à te préserver, tu as une vie vertueuse, tu connais tous les secrets de la peur et de plus, au fond de toi, tu sais t’organiser pour être le plus productif.
Oui je peux me reprendre, je ne vais pas me laisser dépasser par de simples petits projets. Alors admettons que ce soit ça, ce pourquoi j’ai mal, si je me rends mal pour ça, je suis aussi capable d’arrêter.
Quelque chose que tu as créée, tu peux le défaire. »



« Quelque chose que tu as créée, tu peux le défaire. »

Vous savez ce que je viens de faire ? Un recadrage. « Apporter une deuxième compréhension d’un événement, laquelle remplace souvent, et de manière positive, la première compréhension faite par la personne. »
Ok, la définition vous vous en moquez peut être, mais ce qu’il y a retenir, c’est la possibilité et parfois même la nécessité d’adopter plusieurs points de vus face aux évènements.

Mon mal de ventre ?
Ma réflexion a déclanché l’effet placebo puis la gène a doucement diminuée pour disparaître aujourd’hui.

Recadrage.jpg
posté par le Vendredi 8 Février 2008 à 21:25 | Actu

Commentaires

Mélanie à écrit le 13/02/08 à 00:34

Bah ui c'est évident que certains maux physiques sont psychologiques. Certaines maladies aussi d'ailleurs...


(j'ai quand même du mal avec la familiarité "Léonard" lol)

Qu'en pensez-vous ?

Votre nom :
Votre e-mail : (facultatif)
Votre blog : (facultatif)
Votre commentaire :
Code de sécurité :

Recherche



RSS

 

Le référencement naturel Google de ce blog est réalisé par Force-Référencement et est fièrement propulsé par les outils PHP XBPlog

Fight Club - Bougez-vous - Devenez ce que vous voulez être
Optimisez vos apprentissages Pencak Silat : Persaudaraan Setia Hati

  http://theresnogoingback.com - http://khclub.free.fr - http://leprodige.fr